L'arrache coeur de Boris Vian

Publié le par Lene

"Clémentine met au monde des triplés. Mais la souffrance que lui a infligé cette grossesse et ces naissances la poussent à ne plus adresser la parole à son mari, Angel. Elle l'empêche ensuite de participer à l'éducation des enfants. Clémentine reporte alors sur ses enfants son besoin d'aimer, et est hantée par l'idée qu'il pourrait leur arriver quelque chose. Pour lutter, elle arrache les arbres du jardin, se créant une sorte de 'mur de protection'. .. Mais nous, qui restons sur la rive, nous voyons que Boris Vian décrit simplement notre monde. En prenant chacun de nos mots habituels au pied de la lettre, il nous révèle le monstrueux pays qui nous entoure, celui de nos désirs les plus implacables, où chaque amour cache une haine, où les hommes rêvent de navires, et les femmes de murailles."

Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce livre : je l'ai trouvé en fouillant dans ma bibliothèque en me disant "pourquoi pas ?", il n'y avait pas de résumé derrière et je ne connaissais pas du tout l'auteur (sauf de nom). Le style est très spécial, on retrouve le même genre de délire sans queue ni tête de Becket (je pense qu'ils font tous les deux partis du mouvements surréalistes). Par contre les descriptions étaient agréables, poétiques (je n'aime pourtant pas la poésie). Mais j'ai quand même passé un très mauvais moment à la lecture de ce livre. L'histoire est sans interet surtout dans la première partie. J'ai un peu plus apprécié la troisième partie où le personnage de Clémentine et sa peur qu'il arrive quelque chose à ses enfants est plus amplement développée. C'est le seul moment qui avait pour moi, un peu plus d'interet. Je ne suis pas là de lire un autre livre de Vian et je me suis dis "Heureusement qu'on ne m'a pas fait lire ca à l'école" j'aurais détesté et compris que certains n'aiment pas lire quand on leur fait lire un truc pareil.

Sa note : 7/20



Publié dans Grands classiques

Commenter cet article

Lene 11/07/2008 13:29

Je me doutais bien que j'allais en faire réagir certains :p mais si je dois de nouveau le prendre entre mes mains ce sera avec quelques années de plus, peut être que là je verras l'arrache coeur sous un autre jour...

Fantasio 11/07/2008 07:00

Houla ! Mais tu t'attaques là à un chef d'oeuvre ! Comme tous les ouvrages de ce génie qu'était Boris Vian, ce livre demande un peu d'attention mais son univers baroque et poétique est beaucoup plus pertinent qu'il n'y parait au premier abord... C'est beau, ironique, provocateur et ce livre n'a pas prit une ride. Tu devrais essayer de le reprendre (ou un autre) avec des yeux nouveaux parce que là tu es en train de passer à côté d'un auteur majeur de la littérature française, un écrivain atypique et génial.

Fleur 26/06/2008 22:07

Je n'ai pas lu celui-là mais l'"Ecume des jours" une merveille, j'ai adoré!

nananne 31/05/2008 10:59

bienvenue dans la communauté du jardin au fils des saisons.

J'ai lu l'arrache-coeur quand j'avais 15ans environ et j'ai adore. J'ai voulu decouvrir Boris Vian et j'ai lu alors plusieurs de ses autres romans. J'aime aussi beaucoup les chansons qu'il a ecrites

sybilline 28/05/2008 18:10

Encore un roman très impressionnant que tu présentes là, Lene. J'ai été frappée par cet amour maternel fou,dévorant et destructeur, au point qu'il se confond avec la haine